[ TESTIMONY #2 ] ALICE’S GARDEN 🌳

  • Temps de lecture 1 minute

Alric Fafournoux, responsable du marketing direct chez Alice's Garden, a gentiment accepté de répondre à nos questions, et de parler de son expérience Happydemics. 

.

Alice’s Garden est un site e-commerce dédié à la vente de meubles de jardin sur Internet. 

Quand on est acteur de la nouvelle économie, est-ce qu’on a une certaine appréhension à sauter le pas et faire des études ?

Alice’s Garden existe depuis bientôt 10 ans ; cela reste jeune dans le secteur de l’économie classique mais mûr d’un point de vue E-commerce. 

Si nous avons mené notre première enquête avec Happydemics, c'est afin de pouvoir dresser un état des lieux de notre notoriété. Il y avait de l’appréhension oui et non : nous avons fait une étude interne entre acteurs historique et nouveaux entrant, et avons choisi la voie de la jeunesse avec Happydemics.

Un site e-commerce ne devrait-il pas consacrer son budget à l’acquisition de nouveaux clients plutôt qu'à faire des études ?

Pour nous, cette étude est un outil de mesure des actions que nous avons lancées et que nous allons entreprendre dans l’année. Le budget investi nous permet d’identifier les effets difficilement mesurable d’une nouvelle charte graphique, d’un nouveau site ou de partenariats avec des influençeurs : c’est donc un budget bien dépensé, qui nous permettra de valider nos actions globales sur la marque.

Pourriez-vous nous partager en quelques mots votre expérience Happydemics ?

Nous avons mené une étude en 2 temps. 

Temps 1: Analyse de notre notoriété 

Temps 2: Analyse de notre notoriété à N+1. 

J’ai apprécié dès mon premier échange la réactivité de mes interlocuteurs. J’ai senti que j’aurai rapidement mes résultats, et de manière très visuelle. Cela m’a permis de les présenter facilement aux équipes. Aussi, j’ai apprécié de pouvoir suivre les résultats “en direct” durant la réalisation de l’étude.

Merci Alric, d'avoir répondu à nos questions !

Partagez cet article
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn