[Hey, you …!] Antoine

  • Temps de lecture 2 minutes

Comme Happydemics, c'est avant tout une équipe de 15 personnes, on a souhaité vous présenter l'entreprise à travers ceux qui la font vivre.

ANTOINE.

26 ans et demi, sales manager.
Passionné de voyages et de tennis. Plus grand fan de Roger Federer.
Spontané, apprécie le contact humain.

TU ES CHEZ HAPPYDEMICS DEPUIS QUAND ?

9 mai 2017.

TU FAISAIS QUOI, AVANT ?

J’étais commercial chez Mobeye, une start-up de crowdsourcing.

COMMENT TU AS ATTERRI CHEZ HAPPYDEMICS ?

Grâce à la Relève, en cherchant un nouveau travail.

TON ENTRETIEN EN 1 PHRASE ?

Droit au but, naturel et détendu.

POURQUOI HAPPYDEMICS ET PAS UNE AUTRE ?

Pour le potentiel du projet, et aussi car je suis arrivé dans les premiers salariés. C’est un atout : ça me permet de voir l’évolution du projet et d'avoir de belles possibilités d’évolution à la clé !

DÉCRIS TES DÉBUTS EN UN MOT :

Une arrivée timide, nous étions 5 dans le bureau.
Suite aux 1ers jours et grâce aux quelques premiers rendez-vous rentrés, j’ai pris confiance. Les blagues ont commencé à fuser, les rendez-vous également. Nous étions alors une dizaine dans l’équipe.
Puis mon 1er client a dit OUI. J’ai alors senti qu’Happydemics et moi étions partis pour durer.

(c'est bien, mais on avait dit un mot...)

LE PLUS DIFFICILE À GÉRER AU QUOTIDIEN ?

Les coups de pied de Camille sous le bureau et l’attente des réponses client pour prendre un rdv ou signer un devis.

CE QUE TU PRÉFÈRES DANS TON POSTE ?

La chasse (et la signature, bien sûr).

TON PREMIER CLIENT ?

La Macif.

COMMENT TU ENVISAGES L'AVENIR ?

À l'étranger.

TON MEILLEUR SOUVENIR ?

La rouste (21-6) que j’ai infligée à mon directeur commercial (et au CTO) au ping-pong.

LE PIRE ?

Les nombreux moments où mes goûts musicaux sont remis en question.

LE TRUC QUI TE MANQUERAIT LE PLUS SI TU PARTAIS ?

Les locaux.

LE MOT DE LA FIN ?

Good game at me et Happydemics.

.

Capture d’écran 2018-01-23 à 11.06.30
Partagez cet article
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn