C’était mieux avant ?

  • Temps de lecture 5 minutes

Les réponses d’Happydemics au sujet de l’enquête d’opinion #EnVrai, c'était mieux avant ?

Quel était l’objectif de l’enquête « C’était mieux avant » ?

Nous avons souvent l'impression que les gens vivent dans la nostalgie d’un passé révolu. Mais est-ce vraiment le cas ? Les gens ont-ils vraiment tendance à regarder derrière plutôt qu'à apprécier le moment présent ou imaginer le futur ? Il nous semblait que la question méritait d’être posée. Cela mène aussi à une sorte de conflit des générations qu’il nous paraissait intéressant de traiter.

Quelle est la première question que vous avez posée ?

On a demandé aux gens ce qu’ils feraient s’ils avaient une machine spatio-temporelle qui leur permettrait de vivre dans le passé ou dans le futur. 60% des gens ne voudraient pas de cette machine car satisfaits du présent. Les 40% restant sont répartis équitablement entre voyage dans le passé et voyage dans le futur.

Seuls 20% des individus seraient intéressés par un saut dans l’avenir ?

Exactement. L’avenir est beaucoup moins attrayant qu’on ne pourrait le penser ; l’avenir inquiète (25%) (quand il ne laisse pas indifférent). 30% pensent même que le monde régresse.

Et quelle variation de ces résultats selon les générations ?

Ce qui est vraiment étonnant, c’est que 37% des gens qui pensent que le monde régresse sont des millenials, vs 22% des 45 ans et plus.

Donc le fameux « Moi, à ton âge… » serait juste un mythe auquel les parents n’ont jamais cru, mais dont ils ont réussi à convaincre leurs enfants ?

Un peu, oui, car les millenials ont un avis général très positif sur le passé. Ils idéalisent le temps de leurs grands-parents, le voient comme une époque « plus heureuse », « plus simple », « plus épanouie ».

Et qu’est-ce qui était mieux avant, précisément ?

Nous sommes restés assez généraux sur les propositions de réponses, le but de l’enquête n’étant pas de soulever des interrogations polémiques, mais plus de casser un cliché. Donc, à la question « Qu’est ce qui était mieux avant », les Français ont répondu… l’alimentation, à 29%.

Et chez Happydemics ?

Les avis sont assez variés, mais pour l’anecdote, disons le rap. En plus, l'idée de "C'était mieux avant ?" nous est venue de là ; et on espérait des résultats vraiment surprenants sur cet item.

Et qu'a révélé l'enquête ?

Que seuls 11% des répondants trouvent que le rap, c'était mieux avant. Et 42% de ces personnes ont plus de 55 ans vs 32% entre 18-35 ans.

.

Nombre de répondants : 2 155

Durée collecte : 1 semaine

Capture d’écran 2018-01-23 à 11.06.30
Partagez cet article
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn